Créer un fichier Powerpoint pour sa classe.

Les étapes clefs pour les gens pressés :

  • 1/ Rédiger son cours ou construire ce que l’on va dire lors de la présentation PPT
  • 2/ Sélectionner ce que l’on veut mettre en valeur
  • 3/ Construire son plan de PPT
  • 4/ Rédiger son PPT
  • 5/ Mettre en forme son PPT

Sur le portail  “Formation d’Office“, se trouve un grand nombre de ressources afin de se familiariser avec les outils qui sont proposés par cet éditeur. Il ne faut pas hésiter à aller consulter ces ressources.

À quoi sert le PPT ?

Si l’on souhaite rendre ses diapositives intéressantes il ne faut pas voir le PPT comme un support de cours, mais comme un support à votre voix. C’est un outil qui vient agrémenter visuellement le discours oral et également mettre en valeur les mots clefs. Il s’agit donc de créer son diaporama seulement lorsqu’on sait quoi dire et quand le dire.

Les étapes clefs

  • Construire un diaporama oblige donc à avoir au préalable rédigé son cours et/ou un plan détaillé afin de savoir quelles diapositives créer. Pour les personnes qui ne sont pas à l’aise à l’oral, il est déconseillé de trop rédiger son cours, un PPT est inutile si le formateur se contente de lire ce qu’il y a sur sa feuille.
  • Sélectionnez ensuite les éléments importants, les mots clefs, les idées directrices et les informations essentielles que vus souhaitez particulièrement en valeur.
  • Construisez le plan de votre présentation.
  • Remplissez vos diapositives.
    • Attention, ne pas multiplier les éléments à lire : Pas un copier/coller depuis son cours rédigé, et ne pas ajouter des informations inutiles comme des photographies qui n’ont qu’une valeur illustrative ou des dates qui n’apportent rien à la compréhension de la chose présentée. Par exemple, inutile de mettre la date de naissance d’un auteur ou un penseur si celle-ci ne fait pas sens.
    • Soyez logique dans votre progression
  • Mettre en forme
    • Utiliser l’outil « idée de conception » pour que la mise en page se fasse automatiquement. Sur le support office trouve une présentation de ce que permet l’aide pour concevoir des diapositives efficaces et professionnelles.
  • Ajouter s’il le faut des animations et transitions. Et on n’insistera jamais assez sur le « s’il le faut ». Les animations et transitions inutiles, qui ne servent pas le propos, vont déconcentrer l’auditoire.
  • Testez votre diaporama.
    • Relire et corriger les fautes.
    • Vérifier qu’il n’y ait pas d’erreur par rapport au plan de cours.
    • Regarder si esthétiquement c’est bon.

En face à face ou blended-learning

Quoi distribuer aux étudiants ?

En effet, vous pouvez distribuer votre diaporamas aux étudiants en présentiel, mais seulement à ceux qui sont en présentiel car le but du jeu est qu’ils ajoutent leurs notes dessus. Pour que cela soit un minimum économique et écologique si vous souhaitez distribuer vos PPT, utilisez les animations et les transitions.

Une question de taille de fichier

En effet, encore beaucoup de formateurs utilisent la technique « manuelle » pour faire apparaître de nouveaux éléments sur les pages. Or, cela conduit à faire des PPT très volumineux, et dans le cadre d’éléments déposés sur une plateforme FOAD, cela a son intérêt. Mais également, cela donne des PPT avec de très nombreuses pages et donc avec un coût financier et environnemental important.

Je conseille donc de ne distribuer qu’une version allégée du PPT ou simplement le plan. Pour les personnes absentes ou en distanciel, il suffira qu’elles aient accès au cours rédigé et/ou à une vidéo et au PPT qui met en avant les points essentiels.